Les toques blanches du monde

Martin Becquart

Eastern & Oriental hotel

Enflammé par sa passion pour la cuisine à l’école Saint Martin en France, le Martin Becquart obtient des certifications supplémentaires en plus de son BAC professionnel. Il commence sa carrière en tant que premier Commis Chef à La Résidence de la Pinede dans la très huppée ville de St Tropez. Il gagne de l’expérience et n’hésite pas à s’exporter, il décroche son premier emploi majeur en 1996 en tant que Junior Sous-Chef au Lyford Cay Club à Nassau, Bahamas.

Son attrait pour le voyage l’encourage à faire le tour du monde, gagnant en expérience à chaque hôtel luxueux dans lesquels il s’arrête. Il construit sa carrière à l’ InterContinental Beyrouth comme Sous-Chef du très luxueux resorts West Indies du Cap Juluca, En travaillant dans un des hôtels les plus exigeants au monde, le Chef repart avec une vaste expérience culinaire et managériale.

Aventureux de nature, les voyages du Chef Becquart l’ont amené à prendre de nombreux postes en Europe ou ailleurs. Il prend les rênes du restaurant Penfield’s au Hilton Rye Town de New York et le restaurant se voit décerner un prix par le guide Zagat. C’est son expérience au Penfield’s qui le motive à créer des menus saisonnier et à la carte.

Martin a passé neuf ans à développer et améliorer ses compétences en tant que Directeur Chef dans beaucoup d’hôtels autour du monde. Récemment, il est parti pour Honk Kong au Park Lane Hotel, au Vietnam au Sofitel Saigon Plaza et en Malaise au Langkawi où il s’occupe de sept points de ventes différents au sein de l’hôtel. Son plus récent voyage l’amène au Sofitel Macau à Ponte 16 où il officie en tant que directeur de cuisine.

Martin Becquart fait aujourd’hui figure d’expérience de par ses voyages où il a travaillé dans de grandes cuisines de l’Amérique du Sud, le Moyen Orient, les Caraïbes, New York, la Grèce ou encore l’Asie. Sa passion pour l’art culinaire commence en enfance. Né en Asie mais élevé en France, la culture de la gastronomie coule dans ses veines. Son ambition pour devenir Chef lui vient de sa mère qui l’a beaucoup influence sur son envie de faire de la cuisine son métier. Étant enfant, Martin était déjà intéressé par la cuisine et passait du temps à regarder sa mère cuisiner. « Elle m’a instillé la passion de la cuisine et son inventivité est quelque chose que j’admire toujours ».

Voyager et cuisinier sont devenus de véritables fascinations pour le chef Becquart. Son exposition aux cultures du monde entier lui permet d’admirer ce que ces cultures ont de diffèrent. Il dit que travailler dans des environnements différents lui ont permis d’être plus ouvert d’esprit et d’être plus à même d’essayer de nouvelles choses dans sa cuisine. Ses expériences lui donnent le sourire « Apprendre à connaître de nouvelles cultures, pays et découvrir de nouvelles choses à propos des gens qui y habitent est la meilleure partie de mon travail ».

L’un des accomplissements les plus notables de Martin fut de travailler au Hayatt Regency Thessaloniki, en Grèce où il fut membre d’une équipe reconnue comme étant celle occupant les cinq meilleurs restaurants du pays. Exactement comme quand il officiait au Hilton Rye Town de New York et fut reconnu parmi les meilleures tables de la ville par le guide Zagat.

 

Chef Martin Becquart