Les toques blanches du monde

Mathieu Viannay

La Mère Brazier

Mathieu Viannay s’active aux fourneaux de la Mère Brazier depuis 2008. Lorsqu’il a repris l’établissement mythique, il a choisi d’en conserver les recettes emblématiques tout en revisitant les classiques de cette maison fondée en 1921. Il y apporte ainsi par touches subtiles les délices de la haute gastronomie actuelle. Il s’inspire à la fois de la cuisine traditionnelle et de la gastronomie moderne. Se considérant volontiers comme un chef d’orchestre, il s’est entouré d’une équipe fidèle en salle comme en cuisine.

Après un parcours atypique dans de grands groupes de restauration, Mathieu Viannay reprend en novembre 1998 le restaurant Les Oliviers. En 2001, il ouvre son restaurant éponyme Avenue Foch (Lyon 6ème). Où il obtient le titre de Meilleur Ouvrier de France en 2004 et sa 1ère étoile au guide Michelin l’année suivante. En 2007, il ouvre avec ses amis Christophe Marguin et Frédéric Berthod le restaurant 33 Cité (Cité Internationale Lyon 6ème).

Il a 40 ans lorsqu’il décide de reprendre la Mère Brazier en 2008. Quelques mois seulement après la réouverture de l’institution lyonnaise, Mathieu Viannay obtient deux étoiles au Guide rouge.

Les plats préparés à la Mère Brazier à base de produits de saison suivent aujourd’hui les inspirations du chef. Les grands classiques qui ont contribué à la renommée internationale de l’établissement n’ont pour autant pas disparu.  Mathieu Viannay leur donne simplement une seconde jeunesse, en les mettant au goût du jour.

 

chef Viannay Mathieu